MangaMacMania


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dead or Alive - la troublante trilogie de Takashi -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Segata-kun
Chuunin
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 09/08/2004

MessageSujet: Dead or Alive - la troublante trilogie de Takashi -   Sam 15 Jan à 5:06

Il ne s'agit pas ici d'un animé, mais de cinéma japonais. Miike Takashi nous a pondu là un produit totalement surprenant, rien n'est fait selon les coutumes du cinéma, c'est un autre style...
Tout d'abord, les 3 films qui composent la trilogie Dead or Alive n'ont scénaristiquement rien en commun ! Les personnages sont différents, l'époque est différente, mais on reste dans le film d'action avec des scènes de combat et des affrontements à grands coups d'armes à feu.
Les libertés prises par rapport au scénario sont démesurées, ainsi Dead or Alive 1 ne commence pas comme tous les films avec la présentation du héros et la découverte du contexe dans lequel ça se passe, la première scène plonge directement le spectateur au coeur de l'action, il y a de la bagarre, du sexe, un rail de coke long de plusieurs mètres, des yakuzas, et tout ceci se passe très vite sur une musique typée hard rock. Après ça, l'action se calme, on entre gentiment dans l'histoire. La particularité de ce film est d'avoir deux personnages que tout oppose en guise de héros: un flic et un voyou. Ils n'ont rien d'un duo de choque, ils ne coopèrent pas, mais ils ont un ennemi commun: les yakuzas. Au final, ça se termine mal pour tout le monde (et je pèse mes mots), mais la fin est complétement décalée par rapport au reste du film qui est plutôt un polar tandis qu'elle fait dans le surréalisme... La première fois qu'on voit DOA1, on n'y croit pas lorsqu'on arrive à la fin du film Shocked

Dead or Alive 2 est beaucoup plus calme, malgré une violence encore assez présente et pour cause: les deux héros sont des tueurs à gages. Mais ils sont aussi deux amis qui ont vécu leur enfance dans le meme orphelinat dans les îles japonaises. C'est justement en revenant sur leur île natale qu'Okamoto et Sawada (c'est le nom de nos héros) ont l'occasion de se retrouver, car ils avaient été loin l'un de l'autre pendant longtemps et étaient devenus des adultes chacun dans leur coin. Ils décident de travailler ensemble et deviennent donc un duo de tueurs redoutable, mais tout d'abord, ils se plongent dans leurs souvenirs et redeviennent pour un instant les enfants qu'ils étaient autrefois. Le thème principal de ce film est plus la nostalgie d'un passé perdu puis en quelque sorte retrouvé que des hitoires de tueurs à gages. D'ailleurs on s'attache tellement aux héros, qu'on en oublie qu'ils sont des tueurs, de plus ils ne sont pas animés par la haine (contrairement aux héros de DOA1) mais plutôt par la justice puisqu'ils font don de l'argent qu'ils obtiennent en tuant à des oeuvres pour les enfants défavorisés. C'est presque un message révolutionnaire de solidarité, en fait il y a beaucoup d'images et de sens cachés qu'on peut trouver à Dead or Alive 2 qui est sans doute le meilleur film des trois et le moins bizarre.

Dead or Alive 3 va tenter de conclure la trilogie. Mais comment ? Ces trois films ne sont pas des suites... Allez, pour le troisième, on se projette dans le futur en l'an 2346, à Yokohama. La ville est dirigée par un maire homosexuel fou qui, pour régler les problèmes de surpopulation, oblige les habitants à prendre une drogue qui les rend stériles. Un groupe de rebelle projette de renverser le pouvoir, survient alors un intrigant personnage nommé Ryu et doté d'une incroyable capacité au combat à mains nues et à la manipulation d'armes. Il les aidera dans leur quête...
Mais Ryu se retrouve rapidement confronté à un homme de main du maire qui présente les memes aptitudes combatives que lui. Il devra bien sûr y avoir une confrontation ultime entre ces deux êtres, mais elle se terminera sur une touche encore plus folle que la fin de Dead or Alive 1.
La particularité de ce dernier opus est d'avoir été filmé avec un filtrage spécial de l'image qui a un rendu un peu jaunâtre fluo (n'imaginez pas du sepia) qui accentue l'aspect futuriste. Je trouve qu'on reste un peu sur sa faim, mais ce film demeure un très bon divertissement.

Prenons Dead or Alive dans son ensemble. Qu'est-ce qui en fait une trilogie ? Réponse: ses deux acteurs principaux, Sho Aikawa et Rikki Takeuchi, deux figures du cinéma japonais moderne, et son réalisateur Miike Takashi dont le talent est d'arriver à surprendre quand on s'y attend le moins. Une curiosité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riku killer
Etudiant


Nombre de messages : 5
Age : 24
Localisation : Terre, Lyon
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Ah c'est booo   Mar 24 Juil à 2:18

c'est trop trop bien ce truc!!!! même si je me fais destroy par mes amis, ca reste un bon jeux de combat!!!! YAHA!!!j'adore trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dead or Alive - la troublante trilogie de Takashi -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dead or alive xtreme 2 [ XBOX 360 ]
» Dead or Alive
» Dead or Alive - Pete Burns
» Dead or Alive 5 Ultimate: Core Fighters (F2P sur console?)
» TRIAD TOYS - WANTED: DEAD OR ALIVE - JOSH RANDALL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaMacMania :: 

Général

 :: BlaBla
-
Sauter vers: